D’abord, retournez dans votre douar d’origine, nous aborderons ensuite la question de l’indépendance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *